• Retrouver Herige recrute sur Facebook
  • Retrouver Herige recrute sur Twitter
  • Retrouver Herige recrute sur Viadeo
  • Retrouver Herige recrute sur Linkedin

Magasinier-vendeur chez VM

 Christophe Quesnel photo actu temoignage

 « J'allie au quotidien rigueur dans la gestion des marchandises et souplesse dans la relation client »

 

 

Christophe Quesnel, 41 ans, est magasinier-vendeur au VM Expert carrelage & ambiances de Château-d’Olonne. Un métier polyvalent qui demande beaucoup de rigueur dans la gestion des marchandises et une vraie souplesse dans la relation client.

 

Quel est votre parcours ? 

« J’ai intégré le point de vente de Château-d’Olonne en 2007 en tant que magasinier-vendeur. J’ai saisi cette opportunité après 10 années comme vendeur dans le secteur du bricolage et de la jardinerie. J’apprécie vraiment la dimension commerciale de ce métier. J’ai le contact facile et dans mon travail, j’ai toujours de très bonnes relations avec les clients, professionnels comme particuliers. »

 

Quelles sont les autres grandes missions du métier de magasinier-vendeur ? 

« Nous assurons essentiellement la réception des marchandises en entrepôts et la préparation de commandes pour les clients : ce sont en majorité des artisans carreleurs et parfois des particuliers. Le carrelage et les produits de colle représentent 80 % de notre activité. Si en 10 ans, le métier n’a pas beaucoup évolué, la polyvalence est en revanche devenue plus forte. Aujourd’hui, je suis par exemple souvent sollicité pour aider les collègues au comptoir pro : c’est une partie du métier que j’apprécie aussi ! »

 

Quelles sont les qualités requises dans votre métier ? 

« Avoir de la rigueur sur le contrôle des produits et éviter la casse : le carrelage est un produit à la fois lourd et fragile. Nous traitons en moyenne entre 15 et 20 commandes par jour. Certaines commandes importantes peuvent monter jusqu’à une trentaine de palettes. Sachant qu’une palette pèse au minimum une tonne, cela peut représenter des volumes importants à manipuler ! »