• Retrouver Herige recrute sur Facebook
  • Retrouver Herige recrute sur Twitter
  • Retrouver Herige recrute sur Viadeo
  • Retrouver Herige recrute sur Linkedin

Mon métier : assistant de laboratoire

Sandrine chiffoleau témoignage

« Mon métier est très diversifié et en lien avec de nombreux services. »

 

 

« La norme NF nous impose de mesurer régulièrement la qualité de notre béton et l’ensemble de nos centrales bénéficient de la marque NF. Pour cela nous effectuons des prélèvements tous les 400 m3 produits par formule, ce qui représente environ 700 contrôles béton par mois, sans compter le suivi des analyses granulométriques de nos granulats, qui représente environ 85 contrôles. Les échantillons, qu’on appelle “éprouvettes” ou seau de granulats, sont prélevés et suivis par les techniciens de laboratoire, présents en centrale.

 

J’utilise une rectifieuse qui va venir meuler les deux côtés de l’éprouvette afin de les rendre lisses et parallèles. Le béton est compressé, dans une presse, jusqu’à la rupture afin de mesurer sa résistance et vérifier sa conformité. Je contrôle également la résistance de nos chapes fluides à l’aide d’une presse à mortier. Nous venons également d’acquérir un nouveau matériel “interface informatique”, directement connecté avec notre logiciel de statistiques, un véritable gain de temps pour cette mission.

 

Je m’occupe également des mesures granulométriques des granulats livrés par nos différents fournisseurs. J’analyse la propreté des sables et j’utilise du bleu de méthylène pour détecter la présence d’argile. Ces analyses font également partie des contrôles obligatoires de la norme. Nous devons également faire un suivi sur les mesures de retrait tous les 2, 7, 14 et 28 jours de nos chapes fluides ciment comme la Kalkiss®, et mensuellement effectuer le suivi des registres des chapes fluides pour le CSTB afin de garantir les agréments de nos différents DTA. J’assure la veille sur les écarts de qualité entre nos fournisseurs. Je m’appuie pour cela sur un logiciel de statistiques qui centralise toutes les données de prélèvements. En cas d’anomalie, je déclenche une fiche d’écart interne que je transmets à la responsable prévention qualité et aux techniciens de laboratoire concernés pour traitement.

 

En général, je commence par les opérations de mesure de résistance que je réalise en parallèle avec les analyses granulométriques. L’après-midi, je m’occupe plutôt du suivi des registres et des autres analyses. C’est un métier très diversifié en lien avec de nombreux services. Je suis notamment partie prenante du process de vente, en étant souvent sollicitée par les équipes commerciales pour réaliser des échantillons de béton décoratif en lien avec le support d’aide à la vente EDYCOM. Ces supports sont importants car ils peuvent déclencher l’acte d’achat. C’est une autre facette de mon métier tout aussi intéressante. »